Intéresser la clientèle sur les classes Premium Eco

La classe Premium Eco a été le thème de l’un des petits déjeuners mensuels organisés au Bristol, Paris, par « Le Quotidien du Tourisme / Le Mag ». Plusieurs hauts responsables de compagnies aériennes internationales, ainsi que le président du plus grand réseau français TourCom, ont été interviewés à ce propos.

Des utilisateurs diversifiés

Carole Peytavin d’Air France explique que la clientèle loisirs achète le produit Premium Eco. Pour la compagnie, cette classe répond à un besoin particulier mais ne fait pas office de « petite business class », contrairement à Air Austral. Pour ce dernier, il s’agit d’une offre de compromis prisée par les entreprises, car la clientèle professionnelle reste majoritaire pour les voyages sur La Réunion.

Pour l’ïle Maurice, Pascal de Izaguirre révèle que la classe affaires se vend le plus même si les voyages pour motifs professionnels sont quasi inexistants. En effet, beaucoup de vacanciers réservant des hôtels de luxe optent également pour un voyage dans le confort. Le PDG d’XL affirme pour sa part que les nouveaux avions de la compagnie incluront l’offre Premium Eco.

Un produit qui reste difficile à vendre

Jet Airways se situe « à contre-courant », comme le précise son DG en France, Michel Simiault. La compagnie qui propose deux destinations long courrier au départ de Paris (Bombay et Madras) effectue des vols de 9 et 10 heures. La clientèle business préfère la classe affaires pour une durée pareille. La clientèle loisirs pour sa part peut opter pour l’upsell à l’aéroport ou auprès des partenaires de la compagnie.

Richard Vainopoulos, président de TourCom, rejoint ce point de vue. Pour lui, les clients professionnels ont renoncé à passer plus d’une nuit à l’hôtel depuis presque dix ans, d’où la nécessité de voyager dans le confort, loin des enfants.

Le président de Kuoni pointe sur l’hétérogénéité constatée sur les offres Premium Eco. Le produit fasttrack est plus prisé. Michel Lacombe (Misterfly) souligne cette difficulté à vendre la classe Premium Eco. Afin d’attirer la clientèle vers ce produit, il propose de l’inclure dans des options à acheter par le client. Ils ont déjà lancé le programme Reach Content & Branding dans ce sens, en partenariat avec Travelport.